Sur la piste des rêves érotiques...

le - Inconscient
Sur la piste des rêves érotiques... Photo:DR
Cette nuit vous faisiez l'amour avec volupté quand soudain... vous vous êtes réveillé(e) ! Quelle surprise de prendre alors conscience que dans votre rêve votre partenaire voluptueux était votre collègue de travail ! Jamais vous n'aviez éprouvé de désir conscient pour cette personne ! Comment avez vous pu rêver une scène qui vous paraît tellement éloignée de la réalité ? Comment naissent les rêves érotiques, et comment les interpréter ?
Rêves érotiques et érections nocturnes

Le sommeil se décompose en cycles d'environ 90 minutes qui se répètent tout le long de la nuit. Ces cycles contiennent deux phases : la phase du sommeil léger, et la phase du sommeil paradoxal. C'est durant le sommeil paradoxal (qui dure une vingtaine de minutes sur un cycle de 90 minutes) que se produisent les rêves. Ainsi, même si nous ne nous en souvenons pas toujours, chacun de nous fait entre quatre à six rêves par nuit. Le sommeil paradoxal s'accompagne d'un point de vue physiologique, d'une érection chez l'homme, et d'une lubrification vaginale ainsi qu'une tumescence du clitoris chez la femme. Pourtant ces deux phénomènes ne sont pas directement liés : ces réflexes physiologiques tout à fait spontanés ne traduisent pas automatiquement un rêve érotique. En effet, si les rêves érotiques peuvent déclencher une érection chez les hommes, pour autant les érections matinales de ces messieurs ne traduisent pas systématiquement un rêve érotique vécu pendant la nuit.

Une fenêtre ouverte sur notre vie intérieure

Les rêves sont une fenêtre ouverte sur notre vie intérieure. Ainsi Freud, dans L'interprétation des rêves écrit-il que "l'étude des rêves est la voie royale vers l'inconscient.
Les rêves représentent nos désirs, nos fantasmes les plus profonds qui peuvent s'exprimer sans être censurés par la morale et les interdits sociaux (intériorisés par le surmoi).
Aussi, les rêves érotiques nous révèlent nos désirs inconscients. Ils ont l'audace qui nous manque dans la réalité. Ils reflètent nos désirs les plus profonds débarrassés des interdits. C'est pour cela que, bien qu'agréables, ces rêves nous troublent lorsqu'on s'en souvient au réveil, car ils sont alors confrontés à notre propre censure (notre surmoi).
Mais, au fond, comment en vient-on à rêver des scénarios érotiques qui nous paraissent complètement incongrus au réveil ?
Lorsque nous avons des désirs sexuels non conformes avec les règles de notre société ou de notre éducation, car consciemment inacceptables, nous les refoulons - de façon inconsciente. Mais, même privée de ses représentations conscientes, l'énergie libidinale de ces désirs refoulés reste présente. Elle trouve à s'exprimer en partie dans nos rêves. Ces rêves sont donc partie intégrante de notre équilibre psychique. Ils permettent, entre conscient et inconscient, un développement harmonieux de notre énergie libidinale.
Ainsi, pour peu qu'ils soient analysés et exploités, les rêves érotiques peuvent nous permettre de mieux nous connaître et de mieux nous comprendre. Par exemple, certaines femmes qui n'avaient jamais éprouvé de plaisir sexuel, ont, à la suite d'un rêve où elles éprouvaient un orgasme intense, trouvé la force de consulter un thérapeute, avec la volonté de trouver le chemin du plaisir, dans la réalité cette fois-ci.

Les rêves érotiques ne sont pas un strict reflet de la réalité

On ne peut malheureusement pas lire dans nos rêves comme dans un livre ouvert. Les rêves érotiques ne sont pas un strict reflet de la réalité. Ainsi, les rêves à composante homosexuelle ne veulent absolument pas dire que nous sommes des homosexuels refoulés. Ils sont la preuve que, en dehors de nos préférences sexuelles, nous possédons tous une bisexualité psychique. En rêver, et se souvenir de ces rêves, révèlent simplement que nous avons bien accepté cette composante de l'être humain, et c'est cette partie de nous qui tente de s'exprimer à travers ces rêves à composante homosexuelle.
Tout peut se vivre en rêve, y compris les plus grands excès ! Les rêves érotiques, quelle que soit leur teneur, ne traduisent donc pas une perversion. Il est donc inutile de s'inquiéter d'un rêve que l'on a fait en se disant qu'il reflète notre véritable personnalité. Celle-ci est de l'ordre du conscient et de ce que nous vivons dans la vie réelle, à l'écart de notre vie onirique.

En savoir plus...

A lire :
- Les rêves érotiques, une envolée vers l'extase, Nicole Gratton, éd. Stanké
- Le rêve et son interprétation, Sigmund Freud, éd. Gallimard

Sur le Web :
- Le sommeil et le rêve de A à Z : site sur les rêves et le sommeil paradoxal. Des exemples de rêves ainsi que leurs significations sont proposés.

 
 
A lire aussi Les news de la semaine (du 15 au 20 décembre 2014)

Les news de la semaine (du 15 au 20 décembre 2014)

Transformation, baby bump, séparation... Par ici les news les plus marquantes de la semaine.