Sexe : Connaître l'orgasme féminin

le - plaisir
Sexe : Connaître l'orgasme fémininVoir les photos

"Vague déferlante", "petite mort"... Les expressions ne manquent pas pour désigner l'orgasme. Pourtant, certaines n'y parviennent pas. Voici quelques explications et conseils pour mieux comprendre l'orgasme féminin.

Qu'est-ce que l'orgasme ? 

L'orgasme est le point culminant de l'excitation et du plaisir. Physiquement, il se traduit chez la femme par une augmentation du rythme cardiaque et de la respiration, un durcissement des mamelons, une rétraction du clitoris, ainsi que des mini-contractions du vagin qui donnent à la femme l'impression d'être parcourue par des ondes. D'un point de vue émotionnel, l'orgasme s'accompagne d'une sensation de bien-être, de bonheur, et d'abandon total au plaisir.

Comment parvenir à l'orgasme ? 

Si pour les hommes avoir un orgasme n'est pas forcément compliqué, il n'en est pas de même pour les femmes. Chaque femme naît, en effet, avec une potentialité à s'épanouir sexuellement, toutefois cet épanouissement n'est pas directement accessible, il ne peut passer que par un apprentissage de la sensualité, celui-ci se faisant dès l'enfance.

C'est en se documentant et en se caressant que la femme peut apprendre à mieux connaître son corps, apprendre comment lui donner du plaisir. Pour cela, elle devra faire un travail sur elle-même pour se défaire des tabous qui lui ont été inculqués concernant la sexualité. Elle devra aussi apprendre à se détendre, et à se laisser aller dans le plaisir sans avoir peur de perdre le contrôle.

Les troubles du plaisir

Lorsqu'une femme éprouve du désir et du plaisir pendant les rapports sexuels mais ne parvient pas jusqu'à l'orgasme, on parle d' "anorgasmie". On distingue l' "anorgasmie primaire" lorsque la femme n'a jamais connu d'orgasme, et l' "anorgasmie secondaire" lorsque celle-ci est apparue à la suite d'un deuil, d'un traumatisme ou d'un accouchement.

Les femmes souffrant d'anorgasmie sont souvent des femmes qui veulent tout contrôler, et qui ont peur de se laisser aller dans ce lâcher-prise nécessaire à la survenue de l'orgasme. Lorsque ça n'est pas le cas, l'anorgasmie est en général le fruit d'une éducation trop rigide. Avoir du plaisir devient culpabilisant, et dans ces milieux où la sexualité est taboue, on répète souvent qu'"une femme honnête ne doit pas éprouver de plaisir sexuel".

D'autres femmes sont anorgasmiques car elles connaissent mal leur corps et la façon dont il réagit. C'est le cas des jeunes femmes qui démarrent leur vie sexuelle et qui n'éprouvent pas toujours du plaisir au début.

Si la femme réussit à se procurer un orgasme clitoridien par la masturbation, mais n'éprouve jamais ce genre de sensations lorsqu'elle est avec son partenaire, c'est certainement qu'il existe un manque de communication dans le couple, et que le partenaire à une certaine méconnaissance du plaisir féminin.

Détendez-vous !

Vouloir absolument aller à la rencontre de l'orgasme nous détourne de celui-ci : cela génère une sorte d'anxiété de performance qui stresse la femme et l'empêche d'atteindre l'état de lâcher-prise nécessaire pour connaître les sommets de l'extase.

En effet, l'orgasme survient toujours à un moment où on ne l'attend pas, et si on l'attend ou qu'on se concentre trop, il ne survient pas ! Enfin, précisons que l'existence du point G est très contestée.

Inutile de partir à sa recherche dans une quête effrénée, l'amour et l'érotisme, seuls habilités à nous mener sur le chemin de la volupté, sont tout à fait incompatibles avec une recherche de performance technique.

Pour en savoir plus…

A lire :

- Questions de femmes, Anne de Kervasdoué, éd. Odile Jacob.
- La sexualité, Dr Jacques Waynberg, Noëlla Jarousse, éd. Le Livre De Poche.


 
 
A lire aussi Couple :  comment éviter une dispute en 10 leçons

Couple : comment éviter une dispute en 10 leçons

Parce que personne n'aime se disputer !