Stress et sexualité : échangez idées noires contre idées X...

le - vie sexuelle
Stress et sexualité : échangez idées noires contre idées X...Voir les photos

Pour éviter la panne du désir, il faut apprendre à laisser sur le paillasson ses problèmes et idées noires ! Marie Christine Bloch-Vergez, psychologue et sexologue, nous livre quelques conseils.

Le stress, ça parasite

Le stress peut avoir des effets sur la sexualité d'un sujet, tout comme il aura des répercussions sur d'autres domaines de sa vie. En effet, le stress est un phénomène qui ne se localise pas de façon précise mais s'infiltre de façon globale dans nos rapports au monde et aux gens. Les répercussions du stress sur la sexualité se traduisent de façon générale par une inhibition du désir. Comment désirer l'Autre, le désirer sexuellement, quand notre esprit est envahi par trop de pensées fatigantes. Pour "recevoir" l'autre et s'ouvrir à l'amour sexuel, il faut être disponible.

Les symptômes

La perte de désir est donc le symptôme numéro 1 du stress dans la vie sexuelle. Mais comment y remédier ? Est stressée une personne qui est plus ou moins fragilisée sur ce terrain. En effet, quelqu'un qui cultive un certain équilibre de vie saura, même en cas de travail intense ou de lourdes responsabilités, gérer ces évènements et ses émotions. Il s'aménagera des temps de détente qui laisseront au désir un espace pour croître encore et encore... Le stress survient quand on doute, quand on se laisse déborder par les émotions.

Laissez faire votre imagination

Ainsi, pour éviter la panne du désir, il faut apprendre à faire la part des choses, et à laisser sur le paillasson en rentrant le soir ses problèmes et idées noires ! Apprécier alors le retour au foyer, et laissez votre imagination ainsi libérée vous guider pour étonner votre partenaire et... l'honorer !


Toutes les émissions : Article liés

 
 
A lire aussi Les moments les plus embarrassants des concerts

Les moments les plus embarrassants des concerts

Ces concerts resteront sûrement dans la mémoire des spectateurs, et pour cause. Ils ont assisté au moments les...