Séduction : Les jambes, un atout séduction à ne pas négliger

le - attirance
Séduction : Les jambes, un atout séduction à ne pas négligerVoir les photos

Les femmes l'avaient déjà compris : plus elles sont grandes et bien galbées et plus elles font de l'effet… les jambes ! Elles sont pour les femmes un atout crucial dans l'art difficile de la séduction. Elles font tomber à elles seules les hommes les plus inaccessibles et pour cause, les jambes agissent sur le psychisme masculin comme un détonateur de désir. Une étude scientifique révèle ainsi la véritable influence de la longueur des jambes des femmes sur la libido des hommes. Décryptage…

L'attirance et les jambes

L'attirance est parfois une question de taille ! C'est ce que tend à montrer une étude, menée par des chercheurs polonais de l'Université de Wroclaw qui s'est intéressée à l'influence de la longueur des jambes sur l'attirance physique.

L'étude qui fait une belle jambe

Les chercheurs ont proposé à 100 hommes et 118 femmes de juger sept photos d'un homme et sept d'une femme, où la longueur des jambes avait été réduite ou allongée.

Résultat : plus la personne était courte sur patte et moins elle semblait attirante, aussi bien pour les hommes que pour les femmes. Les jambes plus courtes que la moyenne sont donc considérées, tout sexe confondu, comme les moins attrayantes.
 
Une question d'équilibre ?

Quant aux jambes plus longues, elles ne rendaient la personne plus attirante que si elles avaient été rallongées suffisamment. 5% d'augmentation, c'est la dose nécessaire pour rendre une paire de jambes séduisantes. Au-delà, les personnes apparaissaient comme moins attirantes, au même titre que les personnes dotées de jambes de longueur moyenne. Grande ou petite, cette enquête nous informe surtout sur le fait que la bonne taille réside aussi dans le bon équilibre entre tous les membres du corps dans sa globalité.

Les jambes : un indicateur utile

Selon les chercheurs, la taille des jambes renseignerait chaque individu sur les capacités physiologiques sous-jacentes de la personne en question. Comme le prédispose la théorie de la sélection naturelle, la longueur des jambes serait ainsi ressentie comme allant de pair avec des prédispositions biologiques, tandis que des jambes courtes ou trop longues pourraient donner l'impression d'un moins bon avantage biologique inné (maladies génétiques, problèmes de santé ou réponses immunitaires faibles à des facteurs environnementaux pendant l'enfance ou l'adolescence).


Toutes les émissions : Article liés

 
 
A lire aussi Johnny Depp et Amber Heard : « Elle réalise qu'elle pourrait être plus heureuse avec quelqu'un d'autre »

Johnny Depp et Amber Heard : « Elle réalise...

Johnny Depp a du mourant à se faire. A quelques mois de leur mariage, Amber Heard envisagerait sincèrement de le...