Séduction : Penser à ses amours inoubliables

le - tourner la page
Séduction : Penser à ses amours inoubliablesVoir les photos

Il est des amours que les années n'arrivent pas à entamer et qui resurgissent régulièrement à l'esprit, diffusant une douce chaleur... Amour inachevé, idéalisé... : pourquoi cette difficulté à tourner la page ? Et doit-on la tourner pour vivre pleinement d'autres histoires ? Catherine Bensaïd, psychiatre, psychothérapeute et psychanalyste, et auteur de plusieurs ouvrages sur l'amour, fait le point sur la question.

Amour éternel

Qu'est-il/elle devenu(e) ? Et si je le/la revoyais ? Il est des amours qui laissent obstinément un point d'interrogation en suspens... Pour quelles raisons peut-on espérer, un jour, y apporter une réponse ?

L'amour inoubliable n'est pas celui qui, au hasard d'une rencontre, donne le sourire et fait jaillir une flambée de souvenirs, mais celui qui ne se termine jamais vraiment. Parfois parce qu'il n'a jamais vraiment commencé. "Certains hommes gardent un souvenir ému de leur premier amour, lié aux premiers émois", constate Catherine Bensaïd, psychiatre, psychothérapeute et psychanalyste. "Souvent, ces histoires n'ont pas été vécues, ou peu, et ils ont la sensation d'être passés à côté de quelque chose". L'amour n'a pas été altéré, reste dans le domaine du rêve, de l'idéal, domine du haut de son piédestal. "C'est un sentiment total, proche de l'absolu, baigné par la grâce". Et qui sert de référence : les amours suivants ont pâle figure...

Amour inachevé

Il est aussi des amours empêchées par des événements extérieurs. Par exemple la guerre, qui exalte les sentiments. Ou la famille, qui privilégie un meilleur parti. La relation a été interrompue en plein vol et l'amoureux reste là, suspendu à un point d'interrogation, au fameux "Et si ?". Cet empêchement extérieur amplifie le romantisme. L'amour n'a pas eu le temps de mourir, il ne peut donc y avoir deuil. Et s'il n'y a pas deuil, on ne peut l'oublier. Ce qui ne rime pas forcément avec douleur : les amoureux séparés par la vie ne restent pas immobiles. Ils se marient, ont des enfants, mènent leur existence. Simplement, l'image de l'autre reste bien vivante, au chaud, dans un coin de leur mémoire.

Garder l'étincelle

L'amour inoubliable se nourrit-il de fantasme ? Très certainement : "Le sentiment n'est pas confronté au quotidien, à une réalité, à une relation", souligne la psychiatre. Et quel confort parfois d'entretenir en secret une petite étincelle au fond de soi, d'ouvrir de temps à autre cette petite porte qui mène à une dimension parallèle ! Certains se sentent mieux dans l'imaginaire que dans la réalité et maintiennent ainsi le rêve vivant. Ils ne chercheront pas à revoir l'autre, de crainte d'abîmer cette jolie icône.

D'autres reviennent vers la personne aimée avant un engagement ou au détour d'une rupture. Parfois, le hasard les remet en relation. Certains tombent ainsi dans les bras l'un de l'autre après deux ou trois décennies, pour une relation enfin durable : "Pas un seul jour sans penser à toi", s'avouent-ils. D'autres restent de marbre : une vie est passée, chacun a changé, le rêve s'est dilué. Mais le plus souvent, s'ils se recroisent, ils ne se retrouvent jamais vraiment : quand l'un est libre, l'autre ne l'est pas, et inversement. Et le sentiment reste immuable.


 
 
A lire aussi Kim Kardashian : Fashion faux-pas sous les yeux de Kanye West

Kim Kardashian : Fashion faux-pas sous les yeux...

Kanye West, grand maître de la mode, a-t-il cautionné le look très bizarre de Kim Kardashian ? Tout porte à...