Laurent Ruquier

Biographie de Laurent Ruquier

Laurent Ruquier est un humoriste très apprécié du public. C'est un artiste complet puisqu'il se produit en one-man-show, il écrit des livres, présente des émissions de radio et de télévision, et toujours avec le même succès. Il a même écrit des chansons pour Diane Tell et Marie-Paule Belle. Bref, un touche à tout capable de réussir dans tous les domaines.

Après des premières expériences télévisuelles pas vraiment convaincantes, Laurent Ruquier démarre sa nouvelle émission On a tout essayé pour vous sur les chapeaux de roues. Avec une audience supérieure à celle de son adversaire, Christophe Dechavanne, Laurent Ruquier et sa bande sont de sérieux concurrents pour TF1

Laurent Ruquier est né le 24 février 1963 au Havre. Il grandit dans une grande famille au niveau de vie modeste. Au lycée, Laurent est déjà un amuseur public. Il divertit ses camarades d'école en publiant ses premières satires dans le journal de l'école. Son maître à penser est Pierre Doris qu'il affectionne tout particulièrement pour son humour noir.

Laurent se prédestine à des études de comptable, mais c'est avec l'humour qu'il gagnera finalement sa vie. Jacques Mailhot le remarque en 1987 en l'entendant sur une radio libre. Grâce à lui, Laurent se voit offrir l'opportunité de se produire sur la scène du Caveau de la république, à Paris. Pour le jeune homme, c'est l'occasion d'aller se faire connaître dans la capitale et de faire partager ses talents d'humoristes un peu plus loin que dans sa région natale.

En 1990, il est engagé sur France Inter pour collaborer au Vrai-Faux journal qu'anime Claude Villers. L'année suivante, il devient le maître de cérémonie de l'émission Rien à cirer qui fait les beaux jours de la station de radio durant quelques années. L'émission permet, en plus, de faire découvrir des jeunes talents de l'humour qui feront leur bonhomme de chemin par la suite, parmi lesquels Pascal Brunner, Christophe Alévêque ou un certain Laurent Gerra... Les deux humoristes resteront d'ailleurs en mauvais terme, après le départ de Laurent Gerra.

Ses premières expériences sur le petit écran sont catastrophiques. L'adaptation télévisuelle de l'émission radiophonique Rien à cirer sur France 2 ne convainc pas les téléspectateurs et les Niouzes diffusées sur TF1 ne survivent que 5 jours au Dieu audimat. En 1996, Laurent Ruquier abandonne Rien à cirer pour Changement de direction. En dépit de ses aventures sur les ondes, Laurent poursuit sa carrière sur les planches avec deux spectacles réalisés par l"'inconnu" Pascal Légitimus et produits par Juste pour rire : Enfin gentil et Encore gentil.

En 1998, il tente à nouveau un retour à la télévision avec Tout le monde en parle qu'il présente avec Thierry Ardisson. Après une traversée du désert de quelques années, Thierry Ardisson revient en force sur l'antenne de France 2 avec cette émission. Cette fois, le public est séduit, mais Laurent change de chaîne la saison suivante pour rejoindre les rangs de Canal +. Il co-anime Un an de plus avec Marc-Olivier Fogiel où il apporte sa dose d'humour dès qu'il le peut. En 1999, il fait également sa rentrée sur Europe 1 pour deux interventions quotidiennes : une chronique le matin avec Julie et On va s'gêner qu'il dirige à 16h30 avec sa bande de complices.

En 2000, il prend les commandes de sa propre émission sur France 2 toujours entouré de ses amis d'Europe 1, avec un concept de Thierry Ardisson. Sa première émission fait un vrai carton face à un adversaire plus que coriace, Christophe Dechavanne qui réalise son grand retour avec son célèbre Ciel mon mardi. Les deux hommes sont également opposés à la radio puisqu'ils animent tous deux leur émission à la même heure; Laurent avec On va s'gêner et Christophe avec Les grosses têtes. Laurent a même très gentiment sollicité Philippe Bouvard pour venir l'accompagner l'après-midi. Ainsi, Philippe Bouvard se retrouve en concurrence directe avec l'émission qui fut la sienne pendant plus de 20 ans.

Manon Huré Manon Huré

oui c'est pas mal cette article!

Laisser un commentaire 1 commentaire

Laurent Ruquier : Photos (7)

Tout voir

Laurent Ruquier : Articles (34)

Tout voir