Woody Allen

Biographie de Woody Allen

"Non seulement Dieu n'existe pas, mais essayez d'avoir un plombier le week-end !" Woody Allen est évidemment l'auteur de ce délicieux aphorisme comme d'une quantité d'autres. Il est un talent que l'on oublie souvent de reconnaître au comique new-yorkais, c'est l'écriture. Il le dit d'ailleurs lui-même, le moment qu'il préfère dans la conception d'un film est le stade de l'écriture. Pour certains, et nous partageons ce point de vue, il est même un bien meilleur dialoguiste (tant dans la production que dans l'interprétation) que cinéaste.

Ce juif-athée new-yorkais est né à Brooklyn en 1935. Très tôt, il manifeste une forte tendance à la dérision, mais surtout au non-sens. Son maître absolu est bien sûr Groucho Marx. Son vrai nom est Allen Stuart Konisberg. Dès l'âge de 15 ans il écrit des papiers humoristiques sous le pseudonyme de Woody Allen et se lance dans le cabaret en 1961 (il se produit aussi bien dans salles de théâtre que dans les universités et à la télévision). Il vend ses sketches à la chaîne NBC et devient un grand spécialiste du one-liners (gags très courts d'environ une ligne, qui prennent souvent la forme d'un aphorisme). En 1963, il collabore au show télévisé du comédien Sid Caesar et y est remarqué par Charles Fieldman, un producteur qui lui demande d'écrire le scénario de What's new Pussycat ? (1966). Par là même, Allen obtient un petit rôle dans le film aux côtés de Peter O'Toole, mais surtout du génial Peter Sellers.

En 1966, il réalise son premier faux-film, What's up tiger Lily ? Il s'agit en fait du doublage burlesque d'un film japonais de série B. Il faut attendre 1969, pour voir sa première réalisation au cinéma et sur la scène. La pièce s'intitule Play it again, Sam (Tombe les filles et tais-toi, en français) et il en tirera un film du même titre trois ans plus tard. Son premier film, Take the money and run (Prends l'oseille et tire-toi) est une sorte de film à sketches semi-autobiographique. L'humour de Woody Allen est à son firmament et le film est vraiment très drôle. Ses cibles favorites sont les religions, la musique classique, les femmes et la bourgeoisie new-yorkaise. Il continue à mettre en scène ses gags dans Bananas (1971), Sleeper (1973), s'offre le record du monde du titre le plus long pour un film au cinéma avec Everything you always wanted to know about sex, but were afraid to ask (Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le sexe sans jamais oser le demander -1972).

En 1975, il réalise son premier film avec Diane Keaton, Love and death. Deux ans plus tard, ils obtiennent (lui en tant que réalisateur, elle en tant que comédienne) trois Oscars pour le très bon Annie Hall (1977). Woody Allen a désormais un peu plus d'ambition. Et après plus de dix ans d'analyse, il inscrit définitivement son cinéma sous l'

Woody Allen : Articles (39)

Tout voir