Neymar Jr. fait bel et bien partie de l’effectif du Paris Saint-Germain, mais ce dernier ne peut toujours pas l’aligné sur le terrain. Pour cause, le FC Barcelone n’a toujours pas envoyé le certificat international de transfert de Neymar. Sans ce précieux sésame, le Brésilen se retrouve dans l’impossibilité de chausser ses crampons et de fouler les pelouses de la Ligue 1.

En fixant la clause libératoire du prodige brésilien à 222 millions d’euros, les dirigeants Blaugranas n’imaginaient pas qu’un club se manifesterait pour un éventuel achat. Mais c’était sans compter sur l’enthousiasme et la puissance financière des Qataris.  Après des semaines de rumeurs, de tractation et de supputation en tout genre, Neymar a fini par se résoudre à quitter le FC Barcelone.

Une décision qui a fait grincer les dents de plus d’un, en tête desquels le président du club catalan Josep Maria Bartomeu. Le lundi 7 août, à l’occasion du 38e Congrès Mondial des Peñas du FC Barcelone, le premier responsable barcelonais est sorti de sa réserve. Il en a profité pour tacler sévèrement le club parisien. « Nous sommes un club avec 118 ans d’histoire, de grands joueurs, plus de 140.000 socios. Ce club est à nous. Il n’appartient ni à un cheikh, ni à un oligarque », a-t-il déclaré devant les socios.

Pour le moins que l’on puisse dire, les dirigeants barcelonais en veulent à Neymar. Pour beaucoup, le joueur de 25 ans n’est rien d’autre qu’un mercenaire qui a trahi le club et ses supporteurs. D’ailleurs, Josep Maria Bartomeu n’a pas manqué de souligner que contrairement à Neymar, Lionel Messi a toujours fait preuve de loyauté et de fidélité envers le FC Barcelone.

La douce et savoureuse vengeance du FC Barcelone…

Le samedi 5 août, un jour après la reprise de la Ligue 1, les supporters parisiens s’attendaient à voir Neymar sur la pelouse du Parc des Princes. Mais au grand dam de tous, ce ne fut pas le cas. Le FC Barcelone, n’ayant pas envoyé le certificat de transfert international, l’Auriverde n’a pas pu affronter l’Amiens SC aux côtés de ses coéquipiers.

Si rien n’est fait, ce scénario risque de se renouveler ce dimanche 13 août. En effet, dans le cadre de la seconde journée, les Parisiens se rendront au Stade de Roudourou pour croiser le fer avec Guingamp. Si l’ensemble des documents ne sont pas transmis aux instances françaises avant samedi à minuit, Neymar se contentera de rester dans les tribunes, tout comme samedi dernier.

Pour certains observateurs avisés, les dirigeants catalans font tout pour faire traîner les choses. Une situation délétère qui pourrait perdurer jusqu’au 18 août.  Une manière de se venger de Neymar, mais aussi de mettre la pression sur le PSG qui doit s’acquitter sa dette de 222 millions d’euros. Au-delà de cette date, Neymar obtiendra d’office son bon de sortie.

En attendant, Neymar s’est rendu à Saint-Tropez pour jouir des deux jours de repos accordés par Unai Émery, l’entraîneur parisien, à ses joueurs. Il devrait regagner ses coéquipiers ce mercredi pour l’entraînement au Camp des Loges.

Effet collatéral de ce transfert, les paris sur les matchs du PSG ont explosés au Brésil. Pour donner quelques chiffres, le code promo Sportingbet (código sportingbet au Brésil) a été utilisé 20 fois plus qu’auparavant !

http://www.actustar.com/wp-content/uploads/2017/08/neymar.jpghttp://www.actustar.com/wp-content/uploads/2017/08/neymar-150x150.jpgadminPeopleNeymar Jr. fait bel et bien partie de l’effectif du Paris Saint-Germain, mais ce dernier ne peut toujours pas l’aligné sur le terrain. Pour cause, le FC Barcelone n’a toujours pas envoyé le certificat international de transfert de Neymar. Sans ce précieux sésame, le Brésilen se retrouve dans l’impossibilité de chausser...People & Stars: scoops, news people, photos et videos stars